Un peu de sciences-humaines

Plus lectrice de romans que d'essais, j'ai toutefois été extrêmement séduite par trois ouvrages de sciences-humaines lors de cette rentrée. Deux traitent de féminisme et sont d'une incroyable pertinence, le troisième est une adaptation en bande-dessinée d'un texte oscillant entre Histoire et Anthropologie. Les trois sont très accessibles et tout à fait passionnants. Présentes, de... Lire la Suite →

Coups de coeur de rentrée 2020

Toujours un peu frileuse lorsqu'il s'agit d'aller explorer la rentrée littéraire, j'avais peur de ne pas y trouver mon bonheur cette année, tant celle de l'année dernière m'avait réjouie. Après un début sans grand coup de coeur, j'ai déniché quelques petites pépites qui ont fait fondre mon petit coeur de beurre salé et je vous... Lire la Suite →

Dangereuses Lectrices #2 : Manger !

Samedi 26 et Dimanche 27 septembre se tenait la deuxième édition du festival littéraire féministe Dangereuses Lectrices. La thématique était Manger ! et interrogeait le rapport des femmes à la nourriture, la place des femmes cheffes dans les cuisines, la grossophobie etc. Je ne vous raconterai pas les conférences au top et les super choses... Lire la Suite →

Ground Control to Major Memphis

Prenez un homme et une femme. Ils habitent New-York et travaillent avec le son. Ils se sont rencontrés sur un projet qui visait à enregistrer toutes les langues parlées dans la ville. Prenez deux enfants, cet homme et cette femme avaient chacun un enfant avant de se rencontrer, un garçon et une fille. Prenez les... Lire la Suite →

Virginia ou la langueur victorienne

J'avais découvert le travail d'Emmanuelle Favier avec son précédent roman Le Courage qu'il faut aux rivières et j'avais été séduite par son écriture, son style si particulier. Alors un roman sur Virginia Woolf écrit par cette autrice, forcément j'allais y courir. Et même s'il m'a fallu un petit moment pour arriver au bout de ce... Lire la Suite →

Tiocfaidh ar La, Chuckie Lurgan

Il est toujours très difficile de parler des livres qui nous ont retourné le coeur, qui se sont hissés directement dans le top 10 des textes les plus brillants que l'on ai eu la chance de lire. Parce que l'on est encore trop dans le sensible, dans l'émotion. Je vais essayer de vous parler d'Eureka... Lire la Suite →

Geraldine Coleshares & the Tremblettes

Pourtant dans une phase sombre et tragique de panne littéraire où tout me tombait des mains, j'ai été séduite par Geraldine Coleshares, sa jeunesse folle pleine de swing, ses doutes permanents et sa révolte intérieure contre les injonctions permanentes que la société lui renvoie. Je découvre Laurie Colwin avec Comment se dire adieu, et je... Lire la Suite →

Rosamond, Maine, Etats-Unis.

Avez-vous déjà entendu parler des villes de papier ? Invention née lors de l'essor du Fordisme, les villes de papier sont des villes imaginaires placées sur les cartes routières. Chaque entreprise de cartographie signe ainsi son travail et se donne la possibilité de poursuivre ses concurrents en justice si elle retrouve sa "ville de papier"... Lire la Suite →

Annie Ernaux mon amour

Loin d'avoir lu l'intégralité de l'oeuvre majestueuse et sensible de cette autrice, je me laisse toucher à chaque découverte. Depuis une lecture lointaine de L'autre fille, j'avais mis de côté Ernaux et ses mots qui n'avaient que peu résonné en moi. Et puis il y a un an, Les Années, dévoré au bord de la... Lire la Suite →

Tinder makes me feel

Il est primordial de se rendre compte que nous faisons partie d'une génération pour qui la vie virtuelle et la vie réelle se chevauchent et se mêlent. Si nous passons plusieurs heures chaque jour à exister en ligne, alors il semble logique que nos relations sentimentales se soient également déplacées vers le virtuel, afin de... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑